Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 11:20

 

Il m'arrive souvent d'entendre des collègues se demander ce qu'ils pourraient bien faire pendant cette heure de vie de classe présente, dans mon établissement, dans les emplois du temps hebdomadaires des professeurs principaux. Beaucoup de collègues finissent assez vite par transformer cette heure en « aide aux devoirs », ce qui, à mon sens n'est pas la finalité voulue.

Pour ma part, je regrette parfois de n'avoir qu'une heure de ce type dans la semaine car elle peut être riche à la fois sur le plan des relations mais aussi des apprentissages (pour peu qu'on ait une vision de ceux-ci qui dépasse les carcans disciplinaires et purement académiques).

Premier outil que j'utilise très souvent en vie de classe : le quoi de neuf.


Bien connu dans le premier degré, il l'est beaucoup moins au collège, où son usage est quasi inexistant.

Il en existe plusieurs variantes.
Dans mon usage en vie de classe, je propose à un élève par semaine de venir parler en début d'heure durant 10 à 15 minutes d'un sujet qu'il choisit : une passion, un moment vécu, un objet …
A l'issue de sa présentation, les élèves de la classe et le professeur sont libres de poser des questions sur le sujet.

Un président de séance est désigné, chargé d'introduire le passage de l'élève, rappeler les règles d'écoute et de distribuer la parole lors de la phase de questions.

Les élèves s'inscrivent sur un planning de passage affiché au fond de la salle en indiquant le sujet abordé.

 

 

Quel est l'intérêt de ce Quoi de neuf ?

 

 

- Travailler l'expression orale : savoir s'exprimer en public sur un sujet donné est une compétence du socle commun. Il s'agit bien de dépasser les simples réponses fermées à un cours dialogué mais savoir tenir un exposé structuré, compréhensible et clair. Or le temps de parole réel d'un collégien face à un public est très limité. L'occasion de cette heure de vie de classe est trop belle. On ne peut négliger cette compétence capitale (sûrement davantage que savoir utiliser le théorème de Thalès par exemple).
Il peut être intéressant après quelques passages de faire le point sur ce qui rend une présentation agréable et donc donner des pistes de préparation pour les futurs passages.

 

- Mettre en confiance, valoriser : Pas de sujet imposé ici, l'élève choisit ce sur quoi il va parler. Il amène un bout de sa vie dans la classe. Les problèmes de contenu ne se posent pas souvent ici. On travaille bien l'expression en tant que telle en valorisant les connaissances de chacun. Il m'arrive souvent d'y apprendre des choses dans des domaines que je connais peu.

 

- Apprendre à écouter, à questionner : les règles d'écoute sont importantes que ce soit dans la phase d'exposé ou celle des questions. Les élèves sont en général très respectueux de tout cela durant ce moment et le président de séance n'a aucun mal à veiller à ce que ça se passe correctement.

 

 

Quel impact sur la vie de classe ?

 

 

C'est tout d'abord l'occasion de pouvoir écouter chacun avec ses spécificités. On apprend à se connaître et surtout à voir que chacun a des choses à dire et vit des choses intéressantes. Il est, par ailleurs, tout à fait possible que le quoi de neuf concerne des situations vécues dans la classe.
Je terminerai par un exemple d'un quoi de neuf, qui, à mon sens, à eu un impact fort sur la vie de la classe dont j'étais professeur principal en sixième.
Il y a 3 ans, un des élèves portait une prothèse au bras qu'il devait retirer régulièrement au cours de la journée (récréation, EPS …). L'élève en question s'est positionné sur le premier Quoi de neuf de l'année et est venu nous parler de sa passion pour le tir à l'arc. Il est donc venu au collège avec son matériel (j'avais organisé les conditions matériels avec la maman) et a expliqué comment il exercé avec brio sa passion et surtout comment il gérait son handicap et le fait de tirer avec une prothèse.

Difficile de mesurer l'impact de ce moment dans la très bonne intégration de cette élève au collège mais, de mon point de vue, ce fut un instant fort de la vie de la classe.

Partager cet article

Repost 0
Published by guillaume.caron.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Nico 03/11/2014 14:05

Bonjour,

Je souhaite faire de même dans une heure de vie de classe. Mais je me demandais si les élèves préparent leurs exposés, ou si ils improvisent. Parce qu'il me semble que 15 mn à parler seul devant les autres, ce doit être long. Combien de temps consacrez-vous aux questions des autres ?

Nico