Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 19:00
Je suis un enfant des IUFM


Dans une Interview accordée à L'etudiant, Antoine Prost défend le bilan des IUFM et regrette le « bashing » dont ils ont été l'objet dans les années 2000.
Je suis passé par l'IUFM et je dois dire que j'ai entendu et j'entends encore beaucoup de choses qui m'apparaissent au mieux comme des caricatures grossières, au pire comme des légendes urbaines.
Je ne vais pas faire dans l’angélisme en disant que tout y était rose. Loin de là. Mais les accuser de tous les maux et les railler comme c'est encore le cas me paraît profondément injuste. L'adjectif « contrasté » me semble plus approprié que les descentes en flammes entendues ici ou là (1).
Oui, j'ai connu des journées moins intéressantes que d'autres. A vrai dire, contrairement à l'idée communément répandue, j'ai plutôt trouvé que c'était parfois très « vieux jeu », en particulier sur le disciplinaire. L'approche didactique m'est apparue assez légère. La vision proposée était souvent celle du cours plutôt descendant et uniforme. On y croisait aussi bien des formateurs "pédagos" que plutôt "réacs", loin du repère "pédagogiste" dénoncé.
Les journées transversales étaient beaucoup plus stimulantes.
Les écrits professionnels qui nous étaient demandés, étaient, pour moi, un véritable bol d'air, une prise de recul sur ce que je faisais (ceux qui ont été professeurs stagiaires connaissent l'effet « tête dans le guidon » de cette année).


Vous reprendrez bien un peu d'IUFM ?


J'ai eu la chance de faire partie d'une cohorte qui a bénéficié, dans l'académie où j'ai été affectée (celle d'Amiens), d'une formation IUFM néo titulaire (après l'année de stage) assez conséquente. Les stages proposés, tant sur le pôle disciplinaire que transversal étaient vraiment de grande qualité. J'ai peut être eu de la chance au niveau de l'académie de parachutage et des formateurs mais j'y ai, non seulement, appris beaucoup en termes de contenus mais aussi en envie de me former tout au long de la vie.

Alors pourquoi ce bashing ?

Le fait est qu'avant même d'y avoir mis les pieds, on m'avait dépeint les IUFM comme un lieu assez ridicule. C'était globalement pareil pour tous les stagiaires. C'était donc gravé dans le marbre, il était de bon ton de les critiquer. Je dois bien l'avouer, j'ai bien dû m'y prêter autour d'un café avec mes collègues stagiaires. Le terme de « bashing » choisi par Prost est parfaitement adapté. Après tout, et c'est valable pour beaucoup de choses, il est facile de sélectionner deux/trois points négatifs, les amplifier et ironiser dessus.
D'autant qu'il est possible que beaucoup de jeunes enseignants ne voient pas l'intérêt d'une formation poussée sur un métier qu'ils pensent connaître de part leur vision d'ex élèves. Cela rejoint l'idée des 60 000 000 de pédagogues (2). Les attentes se focalisaient davantage sur des aspects de gestion de classe avec des recettes qui marcheraient sur le champs. Or les réponses sont avant tout pédagogiques.
Une autre hypothèse tient peut être au fait qu'au delà de la formation, nous devions être « validés » (ou non) à la fin de l'année. Cela a probablement généré beaucoup de crispation et un sentiment d'infantilisation.
Le fait est qu'au delà de ce que j'ai pu en retirer à court terme, c'est surtout l'amorce que ça a engendré. Je ne serais pas l'enseignant (avec tous ses défauts mais aussi une autre vision du métier que celle que j'avais avant de débuter) que je suis aujourd’hui sans les IUFM... je suis un enfant des IUFM.


(1) Il est assez facile de retrouver un des ces « ici » ou « là » virtuel.
(2) Copyright MilaSaintAnne http://milasaintanne.wordpress.com/2011/11/06/63136180/

Partager cet article

Repost 0
Published by guillaume.caron.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

J-B Voinet 15/10/2014 11:43

Merci Guillaume.

J'ai, pour ma part, écrit un article sur ma formation I.U.F.M. J'essaie de rester objectif en décrivant la détresse dans laquelle était le groupe d'élèves/profs que nous étions. Je tente également de relever les points positifs mais dans l'ensemble, cette formation était pitoyable !

http://www.partitionsdechansons.com/blog/ma-formation-iufm.html

Jean-Yves Rollin 31/10/2013 22:04

Guillaume!

Je co-administre un groupe dans Facebook. Objet: Réunir les acteurs du tutorat et de l'e-tutorat: -apprenants, -tuteurs, industrie et services qui les servent.

Tu y serais le bienvenu.

Non de groupe: Tutors-Live Users.

Cordialement.

Jean-Yves. Skype: scolaire92